ENQUÊTES AUPRÈS DES ENTREPRISES DE PLUS DE 5 SALARIÉS : DES ÉCHANGES FRUCTUEUX


Le développement économique, priorité de la Communauté de communes

La Communauté de communes attentive au développement économique de son territoire a soutenu depuis plus de 20 ans, différentes initiatives en la matière :

  • appui direct aux entreprises industrielles ou artisanales dans la limite des règlementations en vigueur ;
  • réalisation de zones d’activités communautaires pour favoriser l’implantation de nouvelles activités et le développement de celles existantes ;
  • soutien au commerce et à l’artisanat, via la réalisation d’une Opération de Modernisation du Commerce et de l’Artisanat ;
  • et de manière générale : accompagnement de projets à travers ses différents services.

Etre à l’écoute des entreprises, à travers des enquêtes menées par entretien direct

Pour continuer à renforcer les liens qu’elle entretient avec ses entreprises, la Communauté de communes, suite à une réflexion menée en Commission économie, présidée par M.Alexis Calafat ; a souhaité les rencontrer directement, par l’intermédiaire d’Anne Bordarie, responsable du service développement local, en choisissant d’enquêter celles de plus de 5 salariés, soit une cinquantaine.

L’objectif de ces enquêtes, réalisées sous forme d’entretien en face à face, est de mieux connaître leurs activités, mieux identifier leurs attentes éventuelles par rapport à l’environnement local, et de mieux les accompagner dans leur projet de développement, le cas échéant.

A ce jour, la moitié d’entre elles ont été visitées entre le 2ème semestre 2009 et le premier semestre 2010, avec à chaque fois un très bon accueil de la part des chefs d’entreprises et des échanges fructueux.

Les premières analyses ont permis de dégager par thématiques des points d’accroche à développer.

  • Développement et stratégie

Si les entreprises rencontrées fin 2009 avaient quelques projets d’investissements (matériels ou immobilier) ou de développement de nouvelles activités (diversification, prospection, démarche commerciale, formation), celles interviewées début 2010 avaient des positions plus attentistes, par rapport à l’impact de la crise, qui pour quelques unes engendrait de sérieuses difficultés. Certaines autres déclaraient néanmoins bénéficier de nouveaux marchés, grâce aux dispositifs d’économie d’énergie ou au développement des énergies renouvelables.

  • Des attentes concrètes et des suggestions pour améliorer les structures communautaires
    • En terme d’information ou de besoins immédiats, nous avons pu répondre rapidement sur les points suivants :

Ainsi quelques besoins immédiats en terme de recrutements et/ou de formations ont été directement transmis à la Maison de l’Emploi, de la Formation et de l’internet

Plusieurs souhaits pour plus d’information sur la déchetterie pour les professionnels ont été répercutés : plaquettes et/ou visites

Par ailleurs, des recherches d’information sur les filières ou adresses pour la récupération de déchets particuliers ont été abordées et relayées auprès des chambres consulaires ; de même que des recherches d’information sur les aides à l’amélioration de l’habitat (isolation, économie d’énergies...) pour renseigner la clientèle ont été effectuées et transmises (Point info énergie, aides de l’Etat et de la Région)

Concernant les souhaits d’information sur les projets communautaires : nous invitons les chefs d’entreprise à consulter régulièrement le site internet, ainsi que le journal le « Deux Rives à la une », d’autres améliorations de la communication sont à venir.

Quant aux quelques demandes d’information sur la commande publique : des initiatives vont suivre bientôt en ce sens. En effet, au delà des marchés publics consultables en ligne, des informations seront données quant à la réglementation et aux démarches à accomplir pour répondre au mieux aux commandes publiques.

    • En terme d’amélioration des structures , les points soulevés permettront à la Communauté de communes d’aller plus loin dans les services qu’elle souhaite rendre à ses acteurs économiques, comme :

Envisager le développement de la déchetterie sur de nouveaux produits

Mettre en valeur les zones d’activités (communales ou communautaires)

Elargir, dans la mesure du possible, le calendrier de formations (habilitations QSP, PR...) au centre de formation de Prouxet,

Relayer l’information, le cas échéant, en matière de règlementations sociales, juridiques, hygiène et sécurité

  • Sur la connaissance du milieu économique, les chefs d’entreprises reconnaissent eux-mêmes qu’ils ont des efforts de communication à faire au sein de leur territoire :

Certains ont regretté qu’il n’y ait pas assez d’interactivité entre les entreprises (rencontres à favoriser), admettant en même temps qu’ils ne faisaient pas toujours d’efforts en ce sens par manque de disponibilité le plus souvent

D’autres ont indiqué qu’il serait utile de faire découvrir les métiers et les savoir faire des entreprises (portes ouvertes, visites) que ce soit pour le grand public ou leurs collègues, afin de mieux se connaître

  • Une perception positive du territoire

Pour ces dirigeants, globalement, les Deux Rives représentent un tissu économique porteur, dynamique, actif, avec beaucoup de structures communautaires et de services aux particuliers. De même qu’une vie privilégiée, avec une qualité de vie, et plusieurs atouts (dont les dessertes), dans un cadre rural, joli, et agréable.

  • De bonnes relations avec la Communauté de communes

Ils soulignent que le partenariat existant est important pour eux.

Ils trouvent un bon appui, et une bonne écoute auprès des élus et également un professionnalisme, et une technicité des services, qu’ils apprécient.


Conclusion : concernant les attentes ou besoins immédiats, ces rencontres ont permis de répondre à la plupart des questions de façon très concrète et le plus rapide possible.

Sur celles nécessitant une organisation ou une concertation, elles sont examinées par les membres de la commission économie, emploi, formation et nouvelles technologies, destinataires de la synthèse de ces enquêtes et déjà très intéressés par ces premiers résultats, dont ils ont pris acte.

D’ores et déjà, le principe de réunions d’information thématiques a été acté, à l’instar de celles déjà réalisées, ce premier semestre 2010, sur la fibre optique, puis sur la transmission d’entreprises (en partenariat avec la CCI et la CMA), d’autres suivront. Ainsi en fonction de ses centres d’intérêts, chaque chef d’entreprise est libre d’assister à ces rencontres, ou « matinales de l’entreprise ».

Par ailleurs, le lien avec ces entreprises une fois les enquêtes terminées, sera maintenu, par des contacts renouvelés (par mail ou téléphone) au besoin, sur des points particuliers à travers le « dialogue entreprise » .

L’enquête se poursuit pour être achevée à l’automne 2010.

Si vous aussi, vous souhaitez être enquêté ou rencontrer Mme Anne Bordarie, Chargée du Développement Local, n’hésitez pas à la contacter par mail : anne.bordarie@cc-deuxrives.fr ou par téléphone au 05 63 29 92 05

Nous remercions l’ensemble des chefs d’entreprise pour leur accueil, leurs suggestions et leurs contributions, permettant de faire avancer la réflexion pour un développement dynamique et partagé du territoire.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Site réalisé avec SPIP

SPIP