La Communauté de communes consacre une enveloppe de 264 000 euros à son plan d’urgence pour soutenir les entreprises des Deux Rives.

Une première enveloppe de 150 000 euros a été consacrée à abonder trois dispositifs d’aides (en fonction de la taille des entreprises), qui visent à maintenir les emplois, soutenir les entreprises dans leurs difficultés, et anticiper la reprise économique :

  • Fonds de solidarité exceptionnel Occitanie, concernant les TPE,
  • Partenariat sur le contrat Entreprises en crise de trésorerie COVID-19, concernant les entreprises de 10 à 5000 salariés
  • Partenariat sur le contrat Entreprises en difficulté (dispositif existant avant l’épidémie de COVID 19).

Une deuxième enveloppe d’un montant de 114 000 euros est venue abonder le fonds L’OCCAL.

Il vise à soutenir les secteurs du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat.
Unique en France, le fonds L’OCCAL permet aux entreprises de relancer leur activité, par l’accompagnement de leur besoin en trésorerie (avance remboursable), et de soutenir leurs investissements indispensables pour s’adapter à la nouvelle situation sanitaire (subvention d’investissement spécifique) – détail dans la rubrique actualités.

Les aides financières attribuées, à ce jour, sur le territoire des Deux Rives

  • 41 bénéficiaires ont perçu le Fonds de Solidarité Exceptionnel Occitanie, (pour 62 dossiers d’aides mensuels). Soit un montant global de 177 000 euros (réparti entre la Communauté de communes pour un montant de 88 500 euros, et la Région pour un montant équivalent).
    Ce dispositif n’est pas reconduit, mais subsiste le Fonds de solidarité national (Volet 2).
  • 2 dossiers ont été validés, au titre du Volet 2 (subventions d’investissement) du fonds l’OCCAL, fonds abondé par la Région, le Département et la Communauté de communes, lors du Comité d’engagement du 30 Novembre 2020, pour un montant de : 19 215,20 euros.

Le Fonds de solidarité national (volet 2)

Initié par l’État en partenariat avec la Région, il est désormais ouvert aux Établissements Publics de coopération intercommunale, la Communauté a donc, décidé d’y apporter une aide complémentaire de 1000 euros par bénéficiaire (aide rétroactive sur la période de crise sanitaire), en complément de l’aide régionale attribuée.